Accueil      Qui sommes-nous?      Nos activités




Les rencontres mensuelles



Les trois temps
de la rencontre






































Les petits groupes d'amitié






Les camps d'été




Les activités de la communauté 

 
Normalement, les communauté se rencontrent une fois par mois. Dans certains pays, des communautés ont choisi de se rencontrer plus souvent. Chaque rencontre de la communauté est une célébration. 




Un temps d'accueil et de partage

Nous prenons le temps de partager les nouvelles avec l'un et l'autre.
La manière dont nous accueillons chaque personne donne le ton à la rencontre. C'est pourquoi les débuts de rencontre sont si importants.

L'accueil est suivi d'un partage autour du thème mensuel: c'est la nourriture du cœur et de l'âme.

Il existe de nombreuses façons d'approfondir le thème du mois. 

Le carnet de route propose des moyens comme  un mime, des chants, des bricolages, etc.  tout en utilisant la richesse des cultures locales.

De temps en temps, mais pas nécessairement toujours, les parents peuvent avoir envie de se rencontrer séparément pendant que leurs enfants et les amis partagent leurs propres activités.

Un temps de prière

L' environnement préparé et décoré avec soin, crée une ambiance propice au recueillement, est une invitation à la prière qui peut facilement être comprise par chaque membre sans aucune explication. Une musique appropriée tient elle aussi un rôle important dans la création d'une atmosphère de prière. 

La communauté peut préférer à l'occasion se rendre à une chapelle ou une église.  Le temps de prière est l'occasion pour la communauté de présenter au Seigneur ce que chacun porte dans son cœur et ce qui a été partagé en petits groupes. C'est le temps de rendre grâce et, pour chacun des membres, de se confier à la bienveillance de Dieu. 

Certaines communautés, dont les membres appartiennent à la même confession religieuse, se rassemblent le dimanche, assistent ensemble à la messe paroissiale en fin de matinée et tiennent leur rencontre par la suite.

La vocation de Foi et Lumière est de s'assurer que les personnes au cœur de la communauté et leur famille trouvent leur place au sein de leur propre communauté ecclésiale. 


Un joyeux temps de célébration

Nos rencontres sont caractérisées par des moments de joie lorsque nous nous amusons ensemble d'une manière simple et respectueuse : nous jouons à des jeux, chantons, dansons et partageons un repas.

Le temps de célébration est souvent appelé « la Fiesta».

À travers le repas ou le goûter et la fête, nous célébrons l'amitié. Il est bon de s'asseoir autour de la même table, surtout si elle est préparée avec soin et bien décorée. Même si nous n'avons qu'un petit fruit à partager, cela demeure un temps privilégié où nous mêlons le plaisir de manger à la joie de partager.

Nos communautés aiment célébrer les anniversaires. C'est une manière de reconnaître l'unicité de chaque personne, la place privilégiée qu'elle tient dans la communauté et le don spécial qu'elle apporte.


 
Dans les communautés, des petits groupes d'amitié se forment souvent.
Ils se réunissent entre les rencontres mensuelles et sont un moyen naturel d'encourager les personnes à se connaître davantage et à approfondir leurs liens d'amitié. 

Lorsque des relations se sont créées et renforcées durant les rencontres mensuelles, la communauté pourra vivre tout naturellement le temps de fidélité.  L'amitié se construit à travers le temps et la présence à l'autre. Entre les rencontres mensuelles, les membres de la communauté peuvent choisir de passer du temps en petits groupes ou, tout simplement, de se rencontrer à deux (« copains », « partenaires », «amis»).


Les pèlerinages, les retraites, les camps d'été et les fins de semaine qui permettent à la communauté de «partager une vie commune » pendant quelques jours, sont aussi des temps de fidélité. Ce sont des activités importantes qui permettent d'approfondir les relations mutuelles et de resserrer les liens de la communauté.Ce temps de fidélité nourrit la vie de la communauté. Il est vital. Quelques communautés, qui avaient abandonné leurs rencontres mensuelles, ont recommencé à se rencontrer grâce au fait qu'elles n'avaient jamais laissé tomber le